8 erreurs de photographe débutant que l’on fait tous au moins une fois !

La photographie est un loisir nécessitant d’avoir des notions techniques et artistiques, ce qui est déjà assez compliqué pour ne pas y ajouter des erreurs « de base ».

Voici ma liste des 8 erreurs de photographes « débutants » que j’ai personnellement faites sur le terrain: Lire la suite « 8 erreurs de photographe débutant que l’on fait tous au moins une fois ! »

Quels réglages utiliser pour les photos de concerts ?

La photo de concert est une spécialité nécessitant quelques conseils pour que vous obteniez rapidement de bons résultats. Préférant les réglages manuels, surtout dans ce cas où les projecteurs peuvent rapidement fausser la mesure d’exposition du meilleur appareil photo, voici les paramètres que j’utilise habituellement.

L’ouverture maximale

Les conditions lumineuses de la plupart des concerts auxquels vous assisterez seront délicates. Afin de récupérer le plus de lumière possible de la scène, il faudra donc régler votre objectif sur son ouverture maximale (f/4 ou moins). Ce réglage aura pour autre bénéfice de flouter l’arrière-plan et ainsi de faire ressortir votre sujet de l’image.

clifdenn en concert au cabaret l'escale Lire la suite « Quels réglages utiliser pour les photos de concerts ? »

3 techniques pour photographier des lieux sans touristes

Photographier les monuments déserts, sans touristes… c’est possible !

1-En se rendant sur le lieu choisi pour photographier en dehors des heures de fréquentation: tôt le matin ou tard le soir.

Cette astuce présente malgré tout des désavantages conséquents:

-un choix très limité d’horaires (et donc de conditions lumineuses, de météo etc…)

-l’impossibilité de prendre des clichés depuis l’intérieur des monuments s’ils sont fermés au public à ces horaires inhabituels

2-Grâce à un temps de pose long (à partir d’½ seconde et jusqu’à plusieurs minutes)

Lire la suite « 3 techniques pour photographier des lieux sans touristes »

Comment utiliser le triangle d’exposition en photographie ?

Qu’est ce que le triangle d’exposition ?

Le triangle d’exposition est une représentation graphique des liens entre les 3 paramètres vus précédemment qui jouent sur l’exposition (la quantité de lumière) d’une photo: l’ouverture, la vitesse et la sensibilité.

le triangle d'exposition

Pourquoi est-ce utile ?

Sachant les effets de ces paramètres (plus ou poins de profondeur de champs, plus ou moins de flou, plus ou moins de bruit), vous pouvez faire des choix artistiques en passant en mode semi-automatique, voir manuel.

Ainsi, dans tous les modes semi-automatiques des appareils photo modernes, il vous suffit d’indiquer 2 réglages et le processeur de l’APN choisira le troisième afin d’obtenir une image bien exposée (sauf cas particuliers que nous verrons plus tard). Lire la suite « Comment utiliser le triangle d’exposition en photographie ? »

Apprendre les paramètres de base en photographie: la vitesse

Les 3 paramètres de base en photographie: la vitesse

Après avoir traité de l’ouverture, nous allons parler aujourd’hui de la vitesse d’obturation.

La vitesse

Lorsque l’on appuie sur le déclencheur, tout une série d’évènements se succèdent à grande vitesse.

  1. L’appareil mesure la luminosité de la scène et calcul les meilleurs réglages pour obtenir une exposition correcte.
  2. Il transmet à l’objectif les informations de mise au point par différentes méthodes selon les marques
  3. Une fois tout réglé, la prise de vue à proprement dit commence: le miroir se lève, le capteur (ou le film) est exposé à la lumière puis le miroir se rabat (sauf sur les caméras “mirorless” qui appliquent un principe équivalent mais de façon électronique). Le temps pendant lequel l’appareil capte la lumière issue du sujet photographié correspond à la durée d’obturation.

La vitesse fonctionne comme l’ouverture: plus elle est rapide (1/1000s, 1/4000s…) moins le capteur recevra de lumière. Lire la suite « Apprendre les paramètres de base en photographie: la vitesse »