Comment choisir un objectif photo selon ses besoins

Trouver le bon objectif, ce n’est pas toujours facile

J’ai acheté cet objectif Sigma 50mm f/1.4 ART il y a environ 18 mois suite aux différents tests faisant l’éloge de ses qualités optiques. Il est vrai que c’est un excellent objectif que ce soit optiquement ou dans sa construction. Le seul point noir est probablement son tarif élevé comparé aux équivalents Nikon ou Canon coûtant trois fois moins cher. 18 mois plus tard, je l’ai revendu…

objectif sigma 50 mm art lens

Pourquoi m’être séparé d’un tel objectif me direz vous ?

Comme vous le savez probablement, mes deux domaines photographiques de prédilection sont les photos de concerts et de sports. Je comptais utiliser cet objectif pour faire des portraits et profiter de sa grande ouverture lors des concerts peu éclairés. Après quelques essais, il s’est avéré que je n’arrivais pas à l’utiliser efficacement. Une grande ouverture est utile pour faire entrer plus de lumière dans l’appareil photo mais elle implique une faible profondeur de champs. Or, les artistes étant plutôt mobiles, le nombre de photos floues était très important à l’arrivée.

Autre élément important, ce sigma est une focale fixe. Beaucoup de magazines photo et autres blogs ne cessent de d’encenser les focales fixes. Selon eux elles permettent d’améliorer vos compétences en vous obligeant à vous déplacer pour obtenir une composition correcte au lieu de zoomer. C’est certainement vrai pour les paysages, le portrait et autres domaines pour lesquels vous avez la possibilité de vous déplacer. Mais comment fait on quand on est limité à une zone d’un mètre de large au pied de la scène ? La seule solution est d’utiliser son bien pratique zoom 24-70 f/2.8 permettant d’avoir un champ large ou plus serré.

Cet objectif n’est donc définitivement pas adapté à la photo de concert (et encore moins à la photographie sportive)!

Il devrait par contre plaire aux portraitistes pour lesquels la courte zone de netteté sera un avantage. Celle-ci permettra de mettre en valeur les visages des modèles sur un fond flou.

En conclusion

Je retire tout de même de cet achat inadapté une leçon que je partage aujourd’hui avec vous: ne pas acheter du matériel sur une impulsion ou en suivant aveuglément l’avis de la presse spécialisée.
Un objectif, appareil photo ou autre doit être utile pour réaliser vos projets et non une belle pièce qui ne vous servira qu’une fois par an. Avec l’argent dépensé dans du matériel inadapté, vous pourriez acheter un trépied (toujours utile), renouveler vos objectifs pour des produits plus modernes (avec stabilisation), plus qualitatifs (objectif plus ouvert, plus résistant). Réfléchissez donc bien avant votre prochain achat, votre porte-monnaie et votre photographie vous remercieront !

Lerohellecphoto

Partagez ce billet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *